La charpente

Les essences utilisées en charpente sont généralement l’épicéa, le pin sylvestre et le douglas, voire le peuplier.

Auparavant, de nombreuses essences de bois feuillus, notamment le chêne, le châtaignier, le charme, étaient également utilisées mais pour des raisons de coût, la tendance s’est actuellement orientée vers les résineux.

La charpente traditionnelle

La charpente traditionnelle, comme son nom l’indique, est le système que les charpentiers utilisaient dans le temps pour réaliser une toiture.

Actuellement, elle est encore utilisée en restauration mais aussi en construction neuve lorsque le maître d’œuvre désire laisser des fermes apparentes.

D’autre part, le choix d’une charpente traditionnelle est parfois obligatoire pour des raisons techniques d’optimalisation de la surface habitable.

Il n’est dès lors pas étonnant que l’architecte utilise ce système mais celui-ci est tenu de prévenir son client à temps, à cause du surcoût éventuel que ce choix peut engendrer.

charpente

Avantages

  • charme de la charpente apparente
  • Liberté de modifier le cloisonnement intérieur
  • Surface totale du grenier habitable
  • Système toujours réalisable à condition d’avoir des points d’appui résistants pour la reprise de charge ponctuelle

Désavantages

  • Si la charpente est construite sur chantier, sa réalisation est longue (mais actuellement, de plus en plus de charpentes traditionnelles sont aussi préfabriquées en atelier)
  • Utilisation de sections importantes

Les fermettes industrialisées

Chaque fermette est un ensemble de pièces assemblées par des connecteurs métalliques de façon à former une surface plane indéformable par l’application du principe de la triangulation.

La charpente réalisée au moyen de fermettes industrialisées est basée sur la pose de ces éléments de manière répétitive sur le plancher du grenier du bâtiment à construire. Les fermettes remplacent les pannes et les chevrons traditionnels. La liaison des fermettes entre elles est assurée par des dispositifs de contreventement.

Cette technique de montage de charpente est rapide car d’une part, les fermettes sont calculées et préparées en atelier et, d’autre part, elles sont placées à intervalles réguliers (tous les 60 cm) sur chantier par une grue.

Structure wood-one

Avantages

  • Préfabrication
  • Plans de poses précis et complets
  • Pas de déchets sur le chantier
  • Liberté de modifier le cloisonnement intérieur
  • Coût exact connu dès le devis
  • Durée de pose sur chantier très courte
  • Economie de matières premières car les éléments sont de section faible et le découpage est informatisé et optimalisé par calcul en atelier

Désavantages

  • Invisible
  • Nécessité d’utiliser du matériel lourd (grue) lors du montage sur chantier
  • Perte d’espace induite par les nombreux éléments de triangulation
  • Pas toujours réalisable en Belgique et ce, à cause des règlements d’urbanisme qui définissent la hauteur maximale sous corniche à mi-niveau du premier étage