Réalisations

Supermarché Delhaize à Liège

Une construction durable exemplaire
Avez-vous déjà prêté attention à l’architecture de votre supermarché ? Non ? Celle du Delhaize du Quai de Rome à Liège vous surprendra. L’ancien bâtiment a en effet fait place à une construction moderne en bois. Un supermarché vitrine de l’architecture durable en bois.

Le supermarché Delhaize du Quai de Rome à Liège était un bâtiment vétuste. Une rénovation en profondeur s’imposait. Après avoir envisagé une rénovation, le maître d’œuvre a toutefois rapidement opté pour une construction neuve intégrant deux contraintes. D’une part, le magasin devait rester ouvert aux clients durant toute la durée des travaux, ce qui imposait d’implanter la nouvelle construction à la place du grand parking à ciel ouvert entouré de hauts murs mitoyens. D’autre part, Delhaize avait l’ambition de faire de ce projet un exemple de construction durable. La réponse des bureaux d’architecture en charge du projet, MDW Architecture et H+G Architects, fut une alternative créative. Le projet intégrait aussi la réhabilitation de la partie subsistante du supermarché située en-dessous des immeubles à appartements du Quai de Rome.

Meilleure exploitation de l’espace

Nous avons envisagé ce projet comme une opération subtile d’acupuncture urbaine qui soigne le lieu où il est implanté, explique Xavier De Wil, de MDW Architecture. L’aménagement de l’espace a été complètement repensé pour améliorer la qualité d’usage, et ce tant pour le personnel que pour les clients et même le voisinage.

Impact visuel allégé

Situé au centre d’un îlot en centre-ville, le site était loin d’être un lieu accueillant. Ce massif de béton a pourtant fait place à un cadre agréable et verdoyant. La restructuration de l’îlot via la relocalisation du bâtiment et la mise en souterrain d’une partie des parkings a en effet permis d’ouvrir l’espace et d’aérer le site. La végétalisation de la toiture du supermarché a elle aussi réduit l’impact volumétrique du magasin pour les hauts immeubles de logements voisins.

Structure et façades en bois

Pour répondre aux objectifs durables particulièrement ambitieux de Delhaize, les architectes ont prôné l’usage du bois. Le matériau a été employé tant en structure (lamellé-collé) que pour les façades. Outre son impact moindre en termes d’énergie grise, le choix de ce matériau écoresponsable procède également de sa capacité à fabriquer un bâtiment visuellement léger et facilement adaptable et/ou recyclable. Le bardage en cèdre, aux scansions rythmiques variables, offre par sa matérialité chaude un antidote supplémentaire à la minéralité de l’ilot, ajoute Xavier De Wil. La sensualité du bois lui confère aussi une esthétique inégalable. L’espace de vente est très chaleureux.
La structure du bâtiment est en lamellé-collé mais les façades et les murs sont entièrement en bois (caissons en sapin et panneaux OSB). Les châssis sont quant à eux en mélèze.

Etanchéité à l’air

D’un point de vue énergétique, le bâtiment affiche des performances pratiquement dignes de la basse énergie, explique Charles Herfurth, de H + G Architects. L’étanchéité à l’air a été relativement complexe vu la fonction du bâtiment : énormément d’intervenants dans un supermarché, ouverture fréquente des portes, … Les moindres détails, comme la jonction entre la toiture métallique et les murs en bois, ont été soignés pour garantir une enveloppe la plus performante possible.

Certification BREEAM

H+G Architects a déjà réalisé plusieurs projets pour le compte de Delhaize. Le bois y occupe régulièrement une place de premier plan, commente Charles Herfurth. Ce projet est particulier en ce sens que la démarche ‘durable’ a été poussée à l’extrême en vue d’une certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method). Il s’agit presque d’une démarche de type laboratoire. Nous avons accumulé les éléments durables. Un exemple? Les finitions sont aisément nettoyables et étanches aux bactéries.
Ce projet aspire à être un exemple de durabilité au sens large et pluridisciplinaire, d’où la volonté d’atteindre le niveau ‘very good’ en certification BREEAM. Cette certification passe notamment en revue des critères tels que la performance énergétique des matériaux, l’énergie grise, la traçabilité des matériaux ou encore leur recyclage. L’opération a naturellement un coût, mais le maître d’ouvrage a clairement voulu poser un acte fort. Il ne fait aucun doute que ce projet de prestige sera aussi un outil de marketing, poursuit Xavier De Wil.

Quelques enseignements

Malgré notre expérience, nous avons beaucoup appris sur ce projet, affirme Charles Herfurth. Nous nous sommes posé beaucoup de questions. Ce projet est un concentré d’applications poussées à l’extrême. La principale difficulté a probablement été que peu de corps de métier sont déjà habitués aux contraintes de l’architecture passive ou aux techniques spécifiques à la construction bois. Il n’est pas aisé de faire comprendre qu’on ne peut percer un pare-vapeur en OSB pour y fixer une étagère. Par prévention, nous avons doublé certaines cloisons (où des corps de métier sont susceptibles de travailler ultérieurement) à l’aide de panneaux en MDF. Des détails qui prennent tout leur sens dans une démarche qui s’inscrit sur le long terme.

Plus d’infos

Architecture :
Association MDW Architecture (www.mdw-architecture.com) et H + G Architects (www.hg-a.be) en collaboration étroite avec le bureau d’architecture interne de Delhaize (fdutron@delhaize.be)
Structure : Lamcol (www.groepterryn.be/fr/lamcol)
Superficie : 3000 m² (magasin) + 3200 m² de parkings et locaux techniques en sous-sol + 500 m² de locaux sociaux, bureaux et locaux techniques en toiture.
Budget : 5,5 millions € hors honoraires, abords et parachèvements

Code postal: /
Bardage: /
Localité : /
Bois labellisé: /
Fonction: /
Plancher: /
Type de construction: /
Parquet: /
Situation: /
Escalier: /
Structure: /
Menuiserie intérieure: /
Menuiserie extérieure: /
Autre: /

-
- - - Quai de Rome | 4000 Liège

T. -
F. -
M. -
E. fdutron@delhaize.be
W. -