Réalisations

Habitat groupé à Hevillers

Habitat groupé à Hévillers

5 maisons passives en ossature bois

Un projet d’habitat groupé n’est pas une solution de facilité car la solidarité doit être présente à tous les stades, depuis la conception jusqu’à la réalisation et ensuite la vie de tous les jours. Michel Toussaint et Christophe De Nys, architectes des cinq habitations unifamiliales du projet d’Hévillers, nous commentent l’expérience de la construction de ces cinq maisons passives en bois.

A l’origine du projet, cinq familles dans des tranches de vie différentes. Cinq rêves d’une vie différente basée sur une dimension sociale forte. Mais pour tous, un point commun, une réelle préoccupation de concevoir un habitat durable. L’approche écologique des maîtres d’ouvrage correspondait à notre vision, explique Michel Toussaint, du bureau d?architecture Regards Croisés. Trois des cinq familles avaient exprimé le souhait de travailler avec du bois et deux familles souhaitaient un habitat passif. L’ossature bois était dès lors une évidence.

Un bâti varié

Pour combiner les volontés de chacun – comme disposer les cinq logements côte à côte en les ouvrant de manière équivalente sur le sud et le jardin privé – tout en tenant compte des contraintes du terrain, relativement étroit pour une telle conception, l’architecte a produit une construction plus élevée que la moyenne de la région. Toutefois, pour atténuer l’effet, l’architecte a joué sur une rupture des plans de façade, des volumes de toiture et des matériaux. Cette approche lui a permis de proposer un bâti varié, à l’image des maîtres d’ouvrage, tout en répondant aux besoins en lumière naturelle et apports solaires propres à chacune des habitations passives.

Du bois un peu partout

La structure de l’ensemble du bâtiment est construite en ossature bois tandis que des solutions de type poteau-poutre ont été employées pour réaliser les grandes portées destinées aux espaces ouverts, notamment sur deux hauteurs. Tout ce qui pouvait être réalisé en bois l’a été, des planchers aux châssis en passant par l’isolation (cellulose et fibre de bois), poursuit l’architecte. Pour le bardage, nous avons opté pour du mélèze labellisé FSC traité pour favoriser un grisaillement uniforme des surfaces en bois exposées au soleil et à la pluie.

Escaliers en bois

Chaque habitation conserve toutefois ses spécificités. Ainsi, un propriétaire a voulu des parements intérieurs en bois, un autre, menuisier de formation, a réalisé lui-même son escalier. Il s’agit d’un modèle spectaculaire en chêne qui tient par encastrement et sans limon. Par rapport à un escalier classique, il a employé environ cinq fois moins de bois. Un autre propriétaire a réalisé un escalier en bois massif sans limon avec marches et contremarches de 15 cm en ‘Z’.

Isolation acoustique

La question acoustique a fait l’objet d’une importante étude, précise l’architecte de Regards Croisés. D’une part, parce que nous travaillons en ossature bois et, d’autre part, parce que les volumes intérieurs des différentes habitations sont imbriqués. Nous avons donc dédoublé les structures mitoyennes en ossature bois et réalisé des ‘boîtes’ acoustiques dans les structures porteuses en bois, avec une technique de chape sèche, pour obtenir un niveau de performance acoustique largement supérieur à celui d’une maison classique.

Gestion de la géométrie variable

Les clients ont tous participé à la construction de la maison commune. Certains clients ont réalisé une bonne partie des parachèvements intérieurs, alors qu’un membre du groupe, entrepreneur en ossature bois, a complètement construit sa propre maison. La gestion de cette géométrie variable et des spécificités d?un projet d’habitat groupé exige beaucoup plus de temps et d’implication de la part de l’architecte. Au-delà des contraintes architecturales, de la coordination du travail des sous-traitants et de la maîtrise des détails liés au système constructif, un tel projet nécessite aussi une bonne part de gestion psychologique pour maintenir en permanence l’équilibre entre le projet individuel et le projet collectif, conclut Michel Toussaint.

Plus d’informations :

Architecture : Atelier d’Architecture Regards Croisés, www.regardscroises.be

Entrepreneur général : TS Construct, www.ts-construct.be

Entrepreneur techniques spéciales : CRIC, www.cric.be

Bureau d’études techniques spéciales : Alliance Engineering, www.allianceengineering.com

Budget : +/- 1100 €/m2 HTVA

Code postal: 1435
Bardage: Mélèze
Localité : Hevillers
Bois labellisé: FSC
Fonction: Habitations groupées
Plancher: /
Type de construction: Construction neuve
Parquet: /
Situation: Maison mitoyenne
Escalier: chêne
Structure: épicéa
Menuiserie intérieure: /
Menuiserie extérieure: /
Autre: /

Atelier d'Architecture Regards croisés
Michel Toussaint - Rue des Trois Ponts, 63 | 1160 Bruxelles

T. 02/6630460
F. 02/4030670
M.
E. atelier@regardscroises.be
W. www.regardscroises.be